Covid-19 et le système scolaire

Suite à la fermeture des établissements scolaires pour assurer une continuité à l’apprentissage, d’un côté, les parents prennent de plus en plus les études de leurs gamins dans leurs mains soit par des l’introduction de plus de cours particuliers privés soit par leur propre engagement à l’école à domicile. De l’autre, les enseignants utilisent de plus en plus des plateformes digitales et analogues. De toute façon, l’année 2020 marquera un tournant pour l’éducation. À cela s’ajoutent les questions exigeantes devant nous: De quelle manière le système éducatif national va y répondre à long terme? S’agirait-il d’une école numérique en totalité? Quid de l’écart du niveau des connaissances parmi les étudiants?

Salut!

On vous propose, d’abord, de lire ces deux articles afin de mieux vous renseigner sur le thème que l’on traitera dans ce sujet.

Les articles : https://www.eib.org/fr/stories/coronavirus-impact-education et https://www.franceculture.fr/emissions/radiographies-du-coronavirus/lecole-une-passion-contrariee

C’est tout un nouveau sujet de l’actualité qui intéresse chacun de nous. N’hésitez pas à partager vos idées!

Sujet: Que doit faire le système éducatif pour s’adapter à la nouvelle réalité suite à la pandémie?


La révolution de monde pédagogique post Crise!

Alors que le monde continue à éprouver les effets lourds du Covid-19 dans chaque sphère de la vie : l’économie, l’infrastructure, le travail, la santé… étant donné qu’il ne reste que quelques semaines pour la rentrée scolaire, tous les acteurs concernant le système éducatif (l’équipe pédagogique, les parents, les étudiants et les scientifiques) se soucient de la métamorphose imprévue quant au système éducatif. 

Suite à la fermeture des établissements scolaires pour assurer une continuité à l’apprentissage, d’un côté, les parents prennent de plus en plus les études de leurs gamins dans leurs mains soit par des l’introduction de plus de cours particuliers privés soit par leur propre engagement à l’école à domicile. De l’autre, les enseignants utilisent de plus en plus des plateformes digitales et analogues – les podcasts, les émissions éducatives sur les réseaux sociaux et la télévision (et la radio, surtout dans les pays africains). Même si c’est la pandémie qui a imposé ce bouleversement, les apprenants et le personnel pédagogique s’y habituent. De toute façon, l’année 2020 marquera un tournant pour l’éducation. À cela s’ajoutent les questions  exigeantes devant nous: De quelle manière le système éducatif national va y répondre à long terme? S’agirait-il d’une école numérique en totalité? Quid de l’écart du niveau des connaissances parmi les étudiants? 

Tout d’abord, arrive le plan économique. L’Etat doit repenser les moyens financiers pour le budget fiscal de l’Education Nationale parce que la fermeture des écoles à cause de la pandémie a creusé un écart définitif en matière d’apprentissage. De l’indisponibilité du personnel pédagogique et des ressources numériques aux étudiants du milieu défavorisé à la réorganisation de la journée de classe, il deviendra primordial que les établissements scolaires redressent leurs stratégies didactiques avec le soutien des chercheurs académiques. Tout pour atteindre cent pour cent de l’inclusion scolaire des bambins. Cela vaudra également mieux de les sensibiliser à ces nouvelles approches d’enseignement et de les en convaincre.

Un cours virtuel par un enseignant scolaire

Un autre défi à relever – comment compenser cette énorme perte de l’instruction surtout dans les conditions où les deux parents ne peuvent ni participer aux études de leur progéniture ni fournir des cours privés pour des raisons professionnelles et financières? Une situation pratique-précaire!!! Alors, les ONGs, les associations, l’Éducation Nationale doivent faciliter des solutions inédites et abordables pour que ces lacunes soient comblées. Pour n’en citer quelques-unes, un excellent support pédagogique, des leçons gratuites enregistrées de chaque matière, des plateformes digitales d’enseignement tel que Udemy. Rappelons que c’est l’éducation qui aide à maintenir l’ascenseur social.

« L’avenir d’une nation ne peut se trouver que dans sa capacité à éduquer ses enfants. » – Madiou Diallo.

Certes, ces mesures demandent plus d’argent. Or, nous, les parents, pouvons apporter notre pierre à l’édifice non seulement en assurant un rôle à construire dans la co-éducation si possible, mais aussi en participant aux organisations pour la recherche pédagogique. Donc, l’éducation serait un engagement partagé entre des enseignants dévoués, des élèves motivés, de la société, des organisations, des parents enthousiastes et des partis politiques, en un mot de toute la communauté..

Ce nouveau courant dans l’éducation tendra-t-il à exacerber l’isolement social des apprenants? Alors que les établissements scolaires se prêtent à une mutation du système éducatif, ils se pencheront soit sur la scolarisation alternée soit sur l’apprentissage hybrid en permanence. (Ce dernier suit un plan à mi-temps pour toute la semaine, le premier recourt à la réduction du nombre de jours scolaires dans la semaine). 

Les élèves participent aux activités sportives (l’EPS)

Or, la réduction de nombre d’heures scolaires restreindrait l’Éducation Physique et Sportive (l’EPS) qui permet à l’élève d’obtenir les clés pour assurer sa sécurité mais aussi celle des autres. L’enseigne obligatoire du sport en milieu scolaire ouvre également la voie au développement de l’image et de l’estime de soi, dans le but de construire sa relation à autrui. 

De plus, c’est aussi un espace de relations sociales et d’interactions entre pairs et une occasion, pour tous les élèves, de développer leurs compétences socio-affectives et leur civisme.

 Néanmoins, les deux solutions proposées par l’Education Nationale rendent obligatoire, en définitive, l’utilisation de la gestion du système numérique d’enseignement. On économisera ainsi le temps et les ressources naturelles. Outre, lorsque les notes et les leçons sont fournies et les lycéens/les collégiens se préparent sur un sujet à l’avance par les moyens numériques, les pédagogues pourraient se concentrer plus sur l’approfondissement des connaissances des apprenants. Un apprentissage personnalisé à leur rythme surtout pour les étudiants en difficulté et ceux qui ne peuvent pas se déplacer chaque jour. Ne pensez-vous pas que c’est un autre atout incontestable?

De ce fait, l’égalité scolaire, sans doute, demeure au centre de l’avenir de notre société. Que ce soit en tant que professionnels et politiques ou en tant que parents, le système éducatif est à priori l’affaire de Tous!  

S’il y a une leçon à tirer de la pandémie de COVID-19, c’est que l’enseignement à distance ne peut pas juste être considéré comme « une bonne option », développée parallèlement au système éducatif existant ; il doit en être une composante essentielle, incontournable et y être intégré. En d’autres terms, préserver les valeurs de base du système éducatif avec la nouvelle tendance. 

De quelle manière les établissements scolaires doivent planifier et mettre en place les outils uniques afin que nous soyons prêts à faire face à la prochaine et inévitable situation d’urgence? Avez-vous des idées inédites?

Author: chitvanbindal

Passionnée de la langue française et professeur FLE, Chitvan aime écrire sur les sujets de l'actualité avec une approche analytique-concise. Suivre son blog flepourlezexperts.com

4 thoughts on “Covid-19 et le système scolaire”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s