DALF C2

Présentation des épreuves du DALF C2

Toutes les épreuves ont été conçues dans la perspective actionnelle du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL), qui définit les utilisateurs d’une langue comme des acteurs sociaux ayant à accomplir des tâches (qui ne sont pas seulement langagières) dans des circonstances et dans un environnement donnés, à l’intérieur d’un domaine d’action particulier, personnel, public, éducationnel ou professionnel.

Ces examens reposent sur des savoirs, des savoir-faire, des savoir être et des savoir apprendre, présents dans la compétence à communiquer langagièrement sur les plans linguistique, sociolinguistique et pragmatique. La mise en œuvre de cette compétence dans la réalisation d’activités langagières variées peut relever de la compréhension, l’expression, l’interaction et la médiation.

Ce schéma a conditionné l’élaboration d’examens relevant donc systématiquement pour chaque niveau des quatre compétences, donnant selon les niveaux une place plus ou moins importante à l’interaction et à la médiation. Une note supérieure ou égale à 50/100 est demandée pour obtenir le diplôme.

Rappelons que ni la compétence linguistique ni l’adéquation communicative de la production ne seront jamais évaluées dans l’absolu : à chaque niveau correspond au contraire un seuil d’exigence différent, et l’on ne peut pas pénaliser un candidat pour une absence de connaissances relevant d’un apprentissage ultérieur. Le CIEP a élaboré un descriptif synoptique des contenus attendus (savoir-faire et contenus morphosyntaxiques), mais il invite les personnes intéressées à consulter les «  référentiels pour les langues nationales et régionales « .

DALF C2

La maîtrise de la langue se traduit par un degré de précision, d’adéquation et d’aisance dans l’expression. Le candidat de C2 est capable de réaliser des tâches académiques ou de niveau avancé.

Nature des épreuves : C2DuréeNote sur
Compréhension et production oralesEpreuve en trois parties :- compte rendu du contenu d’un document sonore (deux écoutes)- développement personnel à partir de la problématique exposée dans le document- débat avec le jury.passation : 0 h 30préparation : 1 h/ 50
Compréhension et production écritesProduction d’un texte structuré (article, éditorial, rapport, discours…) à partir d’un dossier de documents d’environ 2 000 mots.3 h 30/ 50
Durée totale des épreuves collectives :  5h 00

Un candidat qui a atteint le niveau DALF C2 : 

  • Peut comprendre sans effort pratiquement tout ce qu’il/elle lit ou entend. 
  • Peut restituer faits et arguments de diverses sources écrites et orales en les résumant de façon cohérente. 
  • Peut s’exprimer spontanément, très couramment et de façon précise et peut rendre distinctes de fines nuances de sens en rapport avec des sujets complexes.

Donc, il s’agit d’un utilisateur expérimenté

Maintenant, on vous conseille de consulter ce tableau pour mieux vous auto-évaluer. 

Il m’a énormément aidée à chaque étape pendant ma préparation de DALF C2 pour que je puisse comprendre mes acquis et mon amélioration de la langue française.  

Crédits : https://www.ciep.fr/ et https://rm.coe.int/16802fc3a8
Cliquez ici pour plus d’information : https://www.ciep.fr/delf-dalf/dalf