Néologisme : écologie

Etant donné que les actions humaines ne cessent de dégrader notre environnement, de plus en plus de phénomènes météorologiques voient le jour et de nouveaux mots apparaissent dans nos dictionnaires.

  1. Climato-scepticisme
    \klimatɔsɛptisism\
    Fait de douter du réchauffement climatique, de ses causes comme de ses conséquences.
    Exemple : Quand le President de l’Etat lui-meme nie les effets secondaires du réchauffement climatique, le climato-scepticisme sera sans doute plus répandu.
  2. Aqua-responsabilité
    \a.kwa.ʁɛs.pɔ̃.sa.bi.li.te\ 
    Gestion de l’eau de manière responsable.
    Exemple : Le Ministère de l’Education Nationale accueille les conseils des scientifiques et les associations vertes pour promouvoir l’aqua-responsabilité chez la citoyenneté!
  3. Écojogging
    \ekɔʒɔɡʒiŋ\
    Le plogging ou parfois écojogging est une activité de nettoyage citoyen qui se décrit comme une combinaison de jogging et de ramassage de déchets. Le terme suédois plogging est formé de la contraction de plocka upp (« ramasser ») et de jogging.
    Lisez cet article sur le plogging pour vous renseigner plus!
  4. Éco-neutre
    /ekonøtʁ/
    ou bien carboneutre
    Au Québec, qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre ou à compenser celles qui n’ont pu être évitées, dans une démarche écologiquement responsable : Une entreprise carbonifère.
    Voilà quelques étapes pour devenir éco-neutre!
  5. Écogastronomie
    /ekogastʁonomi/
    Gastronomie visant à préserver la cuisine régionale de qualité ainsi que les plantes, semences, les animaux domestiques et les techniques agricoles qui lui sont associés.
    Exemple : Plusieurs restaurants s’intéressent à ce mouvement de l’écogastronomie pour bénéficier notre Terre-mère!
  6. Permaculture
    /pɛʁmakyltyʁ/
    Mode d’agriculture fondé sur les principes du développement durable, se voulant respectueux de la biodiversité et de l’humain et consistant à imiter le fonctionnement des écosystèmes naturels. (Elle est économe en énergie et en travail.)
    Exemple : L’objectif de la permaculture est de répondre aux besoins fondamentaux des êtres humains – boire, se nourrir, se loger, se chauffer, s’habiller… – sans détériorer la planète et sans nuire aux autres espèces.
  7.  Solastalgie
    /solastalʒi/
    La solastalgie ou éco-anxiété est une forme de souffrance et de détresse psychique ou existentielle causée par exemple par les changements environnementaux passés, actuels et attendus, en particulier concernant le réchauffement climatique et la biodiversité.
    Exemple : Face au réchauffement climatique, de plus en plus personnes vieilles éprouvent ces sentiments de solastalgie et de tristesse!
  8. Climato-attentiste
    /klimato atɑ̃tist/
    Personne qui croit en la nécessité d’endiguer les changements climatiques sans toutefois prôner l’adoption de mesures permettant de les contrer.
    Exemple : Les partisans du climatoattentisme reconnaissent que la situation doit changer, mais manifestent peu d’empressement à agir.
  9. Plasticroûte 
    /plastikʁut/
    À cause des tonnes de déchets qu’il rejette chaque année dans l’eau, l’humain a créé le “plasticroûte“, une croûte de plastique bleue qui se colle sur les bords du littoral.
    Regardez cette vidéo sur le plasticroûte!
  10. Aéroculpabilité
    /aeʁɔkylpabilite/
    Il s’agit du terme suggéré par l’Office québécois de la langue française pour désigner la culpabilité ou la honte « que ressent un voyageur à l’idée d’utiliser le transport aérien, qu’il juge trop polluant, et qui le pousse à se tourner vers d’autres moyens de transport afin de réduire son empreinte de carbone ».
     Exemple : Savez-vous que Greta Thunberg a préféré traverser l’Atlantique en voilier plutôt que de prendre l’avion pour aller et revenir des États-Unis à l’automne 2019 en évitant l’aéroculpabilité?

Un petit quiz pour se tester la connaissance sur les néologismes du domaine écologique :
https://www.noslangues-ourlanguages.gc.ca/fr/quiz/jeu-quiz-ecovocabulaire-riche-rich-ecovocabulary-fra?quiz=Soumettre&qznm=jeu-quiz-ecovocabulaire-riche-rich-ecovocabulary&qzlang=fra

Sources de l’information :
1. https://lactualite.com/environnement/ecovocabulaire-pour-la-planete/
2. https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/03/22/d-ou-viennent-les-nouveaux-mots-de-la-langue-francaise_5439961_4355770.html
3. https://fr.wiktionary.org/wiki/
4. https://fr.wikipedia.org/wiki/Plogging
5. https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/carboneutre/188087
6. https://www.facebook.com/permalink.php?id=9936886137&story_fbid=10157240734491138
7. https://www.loceanalabouche.com/pages/newsletters/news-2019-1/septembre-2019/12-septembre/le-plasticroute-cette-nouvelle-forme-de-pollution-marine.html
8. https://www.accentformation.ca/blogue/2020/faites-vous-de-l-aeroculpabilite-et-du-surpartage-parental#:~:text=Il%20s’agit%20du%20terme,r%C3%A9duire%20son%20empreinte%20de%20carbone%20%C2%BB.


What type of French learner are you : FLM/FLS/FLE/FOS?

French (français [fʁɑ̃sɛ] or langue française [lɑ̃ɡ fʁɑ̃sɛːz]) is the “Romance” language of the Indo-European family. It descended from the Vulgar Latin of the Roman Empire, as did all Romance languages.
A French-speaking person or nation may be referred to as Francophone in both English and French.

There are several types of French learners/speakers : from natives to professionals. And, did you know that these French learners could be categorized into four types?

  1. FLM
    Français langue maternelle (FLM) refers, in general, to the language learned by somebody in his family environment, from early childhood, in a non-formal way. We call a native speaker to someone who has learned the language in his familial home .
  2. FLS
    i. Français langue seconde (FLS)
    A language learned as a second language, after the learning of the mother tongue. It will be used to one degree or another as a language of learning or schooling.
    For example, in Mali, French is a second language because it is not only the official language of the country, but also the administrative, political, and economic language, and it is spoken by the majority of the population.

    ii. Français langue de scolarisation (FLS)
    It is the French taught to non-French speakers as a factor of immersion in a school or university curriculum.
  3. FLE
    Français langue étrangère (French as a foreign language) is the use of French by non-native speakers in a country where French is not normally spoken, similar to English as a foreign language.
    The Centre international d’études pédagogiques (CIEP) of the French Ministry of Education conducts various diplomas / exams to measure language proficiency of non-francophones such as DILF, DELF/DALF, TCF /TEF, etc…
  4. FOS
    Français sur Objectifs Spécifiques (French for Specific Purposes) is French language instruction focused on a particular field. For example, a non-French speaker may come to France to study cooking, in which case he or she will want to take a course in French for the restaurant industry (especially the lexicon).

PERSONAL NOTE :
I first learned French in school as a second language and it was more of a compulsion for me.
But little did I knew that I would eventually fall in love with this Gallic language and would learn it as a foreign language clearing all the DELF-DALF certifications in the first attempt, becoming a near-native proficient user.

I would love to know the kind of French user (FLE/FLM/FLS/FOS) you are and your motivations to learn the language… 🙂

Sources :
1. https://en.wikipedia.org/wiki/French_language
2. http://collectif-fle-marseille.over-blog.com/pages/FLM_FLE_FLS_ILLETTRISME_ALPHABETISME-3019903.html

ENSEIGNANTE CERTIFIÉE FLE

LA GRANDE NOUVELLE DE MARS

Bonjour à mes cher(èr)s lecteur.rice.s

Je suis ravie de partager mon tout dernier accomplissement dans le parcours du perfectionnement de la langue française.

Oui!! Je viens de réussir à l’examen final DAEFLE. 

DAEFLE : Diplôme d’Aptitude à l’Enseignement du Français Langue Etrangère. Une formation à distance proposée par le CNED en collaboration avec Alliance Francaise Paris Ile-de-France. 

Enseigner le FLE (Français Langue Étrangère) demande d’être créatif, souple, ouvert sur le monde, sociable, empathique… Bref, c’est l’idéal quand on veut combiner ses envies de nomadisme au fait de gagner sa vie en accord avec ses valeurs! 

Cette formation permet de travailler sur des compétences pédagogiques ainsi que sur des enrichissements personnels.

Merci à Vous pour le soutien constant,

Chitvan